Une araignée au plafond
 

 
Une araignée au plafond 

alias "Madame Bovary, c'est moi"
(mais rien à voir avec Flaubert! rien à voir avec la série télé "Felicity"!
et pas une seule photo de salope nue ici, bande de pervers!)

And French she spak full fair and fetisly
After the scole of Stratford-atte-Bowe
For French of Paris was to hir unknowe.
---Geoffrey Chaucer, The Canterbury Tales

    




HOME

ARCHIVES

Des journaux que je lis:
Déneevrance
babardages…
Une étoile parmi tant d'autres
Je vais me coucher
Alors là! Une française qui blogue en anglais: Nef
Et en tous les deux: Jean-Michel
Mon autre journal: en anglais!
I do occasionally read journals in English, e.g.,
djc360!
and Sam ***************************************** Mes Forums Favoris --

c'est gentil.
Chez La Regle du Je, c'est pas gentil, mais amusant!
*****************************************

powered by SignMyGuestbook.com


Liste de blogs

*****************************************

 

vendredi, juillet 16, 2004

 
Relâchez-vous.

"Relâchez-vous!" dit le docteur.

Comment DIABLE veut-tu que je me relâche quand il y a un type qui me bourre le c*n d'un grand truc métallique?

Pourquoi dit-on toujours relâchez-vous quand on est en train de vous torturer? Quand je me trouve au milieu des flammes de l'enfer pour l'éternité, sans doute Satan va me dire: "Relâchez-vous, madame, on a presque fini."

"Il vous faut relâcher la derrière, sinon le speculum va vous faire du mal," dit-il.
 
Le speculum va me faire du mal EN TOUT CAS, espèce d'idiot!

"Relâchez-vous les genoux, ça vous aidera," dit-il.

Je vais relâcher le pied dans ton cul, salaud! (Non, ça ne fait aucun sens, mais il me fait du bien de le dire.)

Après le speculum vient la seringue pour m'anesthésier le cervix. Ça me fait du mal, mais pas autant que le speculum. Après la seringue vient la pipelle pour prendre un peu de tissu pour la biopsie. Ça me fait du mal, mais pas autant que la seringue.

Je ne dois pas appeller mon docteur un salaud. Je le trouve très sympa, au moins quand il n'est pas en train de vous bourrer le c*n d'un grand truc métallique. Et d'ailleurs quand tout ce brouhaha sera fini, je vais attendre encore une vingtaine d'années avant de le voir de nouveau. Ce sera une vingtaine d'années pour me relâcher.




samedi, juillet 10, 2004

 
Trop fatiguée pour écrire, mais jamais trop fatiguée pour prendre des photos artistiques!

Ici, ma maison réfléchie dans la mangeoire pour colibris.






00024258

This page is powered by Blogger.
La Chaine Litteraire
[ Join Now | Ring Hub | Random | << Prev | Next >> ]